Sur cette page, retrouvez les témoignages des utilisateurs d'un clavier, Digimatel 2000.
Tous ces témoignages sont issus de radioamateurs, ou écouteurs, non-voyants.

De, F6CQY, Robert, d'Anger, 49.
J'ai acquis une radio Icom 7600, avec des réglages disponibles en face avant.
Toutefois je ne pouvais pas programmer sans perdre du temps ou faire des erreurs, les mémoires du poste.
De plus le niveau de compression ou les paramètres du VOXE ne sont réglables que par des personnes voyantes, car ils utilisent des menus sur l'écran du 7600.
Avec le Digimatel 2000, je programme mes mémoires de façon autonome, je ne fais plus appel à un ami, et j'ai maintenant accès aux réglages du compresseur et du VOXE.
Bien que ne disposant que de 17 touches, je trouve le pavé du Digimatel 2000, d'une
grande facilité d'emploi grâce à son aide vocale. La qualité de la synthèse vocale, en français, est "on ne peut plus claire".
Un grand merci à Digimatel, d'avoir développé ce matériel.
F6CQY.

De F5ANZ, Antoine Alfonsi, de Saint Paul sur Yenne, 73.
Je suis possesseur d'un ICOM 746. Avant l'acquisition du clavier Digimatel 2000, je me servais de mon poste avec difficultés, car n'accédant pas à toutes les fonctions. Le seul moyen pour moi de pouvoir trafiquer était de mettre en mémoire les fréquences que je devais utiliser. Mais, si par malchance, je déprogrammais ou bloquais mon poste, j'étais condamné à avoir l'aide d'un voyant, et si cela arrivait le matin , j'étais obligé d'attendre le soir .

Grâce au clavier Digimatel, tous ces problèmes ont été balayés d'un revers de main. Maintenant, je peux me servir de mon poste comme tout un chacun, car il offre une multitude de fonctions et de menus qui permettent de piloter le poste entièrement. Je précise, que je possède un deuxième clavier, qui lui, me permet de piloter mon ICOM 706MKIIG installé dans mon véhicule dans les mêmes conditions qu'à la maison, que ce soit en roulant ou à l'arrêt sans l'aide de quiconque.